Dessine-moi un oiseau

ou comment nous torturons nos stagiares

 

Le sort réservé aux stagiaires

Régulièrement, des jeunes (ou moins jeunes) passionnés de communication visuelle sont accueillis à l’agence. Une des premières choses qui leur est demandée est de dessiner un oiseau !

 

Le rouge-gorge d'Axelle stagiaire

Le rouge-gorge d’Axelle Marousez

 

Le concept

Afin d’initier ou de perfectionner ses stagiaires en utilisant Illustrator, le logiciel professionnel de dessin vectoriel en PAO, Odile FOLTZ et son équipe imposent la représentation d’un oiseau endémique de Normandie, malheureusement, en voie de disparition.

Le bouvreuil-pivoine de Jade Duclos

Le bouvreuil-pivoine de Jade Duclos

Travailler la perception

Toutes les personnes n’éprouvent pas les mêmes ressentis, qu’ils soient visuels, auditifs ou sensitifs. C’est justement ce que souhaite l’agence : faire analyser une image d’oiseau et que chacun.e la représente avec sa propre sensibilité. Les résultats sont divers : il en ressort des dessins avec un rendu de couleurs, de formes ou de mises en situation qui reflètent la sensibilité du-de la dessinateur-trice. Certain.e.s -dotés déjà d’une solide expérience du dessin – produisent des trompe-l’œil bluffants de réalisme…  Tous les oiseaux illustrant cet article ont été réalisés patiemment, méticuleusement par des stagiaires.

La mésange bleue de Nolwenn

La mésange bleue de Nolwenn Hersant

Sensibiliser à la biodiversité

En France et Outremer, plus de 200 espèces d’oiseaux sont menacées d’extinction. À l’échelle de la Normandie, 17  sont en danger. Pour mettre en lumière ce déclin catastrophique, les Vases Communicants mobilisent leurs stagiaires à la sensibilisation du grand public : les oiseaux atterissent sur les posters de Affiche ta ville chacun pouvant ainsi mémoriser l’aspect général de l’oiseau.

La cigogne de Nolwenn

La cigogne de Nolwenn Hersant

Vive nos stagiaires !

Vive le dessin vectori’aile