Réaliser un film de moyen-métrage : LA TRACE : Que reste-t-il de nos aïeux ?

“ Que reste-t-il de nos aïeux ?”

Telle est la question à laquelle le film “La Trace” veut tenter de répondre en cette dernière année de commémoration du centenaire de la première guerre mondiale.
Tous, nous sommes probablement les dernières générations pour lesquelles les traces familiales sont encore vivantes ou présentes ; aussi, les habitants de Pont-Audemer (ou ceux qui y travaillent, y ont habités ou travaillés) ont été invités à évoquer cette trace d’un ancêtre qu’il soit alors enfant, femme ou homme plongé dans la guerre de 1914-1918.
51 témoins racontent donc La trace et par là-même évoquent de manière émouvante les années terribles de la Grande Guerre.
Une production Les vases communicants pour la ville de Pont-Audemer
Image : Camille Latron
Son : Louis-Hadrien Foltz
Réalisation : Odile Foltz

Quand les vases communicants se lancent dans le cinéma, c’est pour évoquer la mémoire de la grande guerre à travers 51 témoignages. Bouleversant ?

Leave a Comment

Your email address will not be published. Marked fields are required.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.